Être un bon pilote automobile

5 Mai

Être un bon pilote automobile

Il y a une grosse différence entre devenir un simple pilote automobile et devenir un bon pilote automobile. Le premier peut le faire juste pour ressentir de la griserie et considère le pilotage comme un loisir comme un autre. Le second lui, a progressé et ne cesse d’évoluer et est à même de participer à des championnats importants. Il fait preuve de qualités plus développées pour une meilleure maitrise de sa voiture.

Le pilotage est plus que du divertissement

Bien sûr, le pilotage doit procurer du plaisir, c’est évident, mais le sérieux et la rigueur sont requis de ceux qui souhaitent exceller dans ce domaine. De toute manière, ceux qui se lancent dans le pilotage automobile ne doivent cesser de s’améliorer, quel que soit leur niveau.

Les premiers pas dans le pilotage automobile

  Pour ceux qui commencent tout juste à s’initier au pilotage automobile, il est recommandé de débuter avec une voiture à prix abordable. L’objectif est de pouvoir réaliser facilement le plus de tours possibles, environ une vingtaine mais au minimum 5. Un pilote débutant peut par exemple choisir une Porsche Cayman S ou encore une Lotus Exige S, idéales dans son cas. Il faut savoir qu’un débutant n’est jamais laissé à lui-même sur la piste, il est accompagné d’un professionnel qui lui donne des conseils appropriés au fur et à mesure. L’important, c’est qu’il se détende et se concentre sur sa conduite. On lui apprend également à profiter des lignes blanches pour augmenter la vitesse et apprécier le pilotage.

S’améliorer constamment

Une fois acquis les bases du pilotage et une certaine maitrise de la conduite, il est temps de penser à s’améliorer. Sur la base d’une bonne expérience du circuit, un pilote peut suivre des stages de perfectionnement. Ici encore, il ne se trouve pas face à lui-même, un professionnel est à ses côtés, non seulement pour évaluer ses acquis et ses compétences, mais aussi pour l’aider à améliorer sa technique. Les séances sont de plus en plus axées sur la partie technique justement afin de parvenir à une meilleure maîtrise et de sa conduite et de sa voiture. Une Porsche GT4 CS est parfaite pour un stage de perfectionnement et il est conseillé de ne pas en changer et de réaliser avec au moins une cinquantaine de tours.

Devenir un vrai professionnel

Être un débutant, se perfectionner et devenir un vrai pilote professionnel prend du temps mais c’est possible. Faire carrière dans le pilotage automobile, vivre de cette passion n’est pas du tout aisé. Le parcours est long et difficile. À la base, il faut d’excellentes connaissances sportives, du talent aussi, mais également un budget conséquent. Les frais sont nombreux et ils sont généralement élevés. Un bon carnet de contact, à étoffer autant que possible, est aussi déterminant. Pour obtenir le statut de pilote professionnel, il faut intégrer une école de formation, notamment l’Auto Sport Academy. De plus, un épais matelas financier est nécessaire afin de suivre une formation complète. La GT Academy est une alternative moins onéreuse pour accéder au titre de pilote automobile professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *